15 février 2012

Ce foutu syndrôme du lendemain...


Sous ce doux nom se cache un truc qu'on à toutes ressenti un jour ou l'autre. Cet espèce de sentiment pourri que, finalement, on aurait peut être pas du et qu'on va se bouffer des conséquences desagréables pour une heure, un jour ou 3 mois. Ce moment foireux ou toutes tes illusions de la veille se font la malle et ou tu te retrouve avec de vieux relents de desespoir et de culpabilité...Si, je te jure, tu connais.

Exemple : hier soir, c'était génial. Tu te déhanchais comme une grosse naze sur la piste, mais va savoir pourquoi tu étais persuadée d'être la créature la plus sexy que la terre ait jamais porté. Apparemment, le grand type au fond de la salle y à cru aussi, puisque après une parade nuptiale rapidement expédiée tu t'es retrouvée dehors à te faire joyeusement peloter. Il à deux bras, deux jambes, tu distingues un visage, et dans le flou qui te sert de vision ça suffit pour que tu décrète qu'il est beau et qu'il à tout bon. La vie est fantastique, dans ta tête comme dans ton string ya des coeurs et des papillons.
Le lendemain, tu te réveilles à côté du sosie de Jigsaw, joues rouges vifs, yeux de psychopathe et peau toute vérolée. Ses grands bras t'énervent, son odeur te dégoûte, et quand il se tourne vers toi le furoncle qui pointe sur son nez te file des reflux gastriques rien qu'à l'idée de ce qu'il à pu toucher. La félicité de la veille s'est transformé en film d'horreur bien orchestré, le syndrôme du lendemain à encore frappé.

Et ça marche pour tout! Le syndrôme du lendemain, cette saloperie fourbe et sournoise, est partout.

...même chez le coiffeur.

Coiffeur, très sympa au demeurant, à qui j'avais parfaitement spécifié que je n'utilisais jamais de lisseur mais que malgré ça je voulais un truc facile à coiffer. Il m'à assuré qu'il avait tout compris, que ce serait parfait, et effectivement en sortant de là, ça l'était.
Mais au premier lavage de cheveux, quand tout les produits dont il m'avait aspergée se sont fait la malle, je me suis retrouvée avec une touffe informe qui ondulait. J'ai été infoutue de reformer ma mèche comme il l'avait fait, et je n'ai toujours pas compris ou se cachait le joli dégradé.

Rappelle toi, je t'en parlais dans cet article, et j'avais obtenu ça...

Et maintenant, j'en suis là...

note que je n'ai même pas fait l'effort de prendre une photo potable...

Alors voilà, j'ai un peu la touffe d'un labrador abandonné au lieu de celle de sexy girl que je croyais avoir mérité (et payé bordel). C'était censé être une belle coupe bien structurée, et je me retrouve avec un truc flou et indeterminé. Je me console en me disant qu'au moins, mes cheveux sont en bonne santé, doux et allegés de leur pointes dessechées, mais je me demande comment je vais faire pour réussir à me coiffer...Nan par ce qu'il est gentil le coiffeur, mais j'ai déjà les tifs bien fragilisés, si en plus tout les jours je dois y passer les plaques ou faire un brushing, je vais finir chauve et déprimée.

19 commentaires:

  1. Euh... Tu les attaches ? :)
    Sinon plus sérieusement, peut-être qu'en utilisant un "protecteur thermique" (un genre de spray à pschitter avant de passer les plaques) tu pourrais lisser au moins ta mèche sans flinguer tes cheveux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha pour l'instant ouais, je vis avec une queue de cheval!

      J'y ai pensé au protecteur thermique, ms franchement ça me fait chier d'investir ds un truc alors que depuis 6 mois mes cheveux n'ont pas vu un lisseur et allaiet très bien comme ça!
      Puis ça existe des machins comme ça mais sans silicones? (par ce que les silicones aussi sur mes cheveux c'est no way! ^^)
      Fin bon, je vais tenter de me renseigner...

      Supprimer
    2. Hahaha c'est affolant comme j'ai l'air enervée ds mon commentaire...C'est par ce que je suis revoltée hein, c'est absolument pas contre toi AU CONTRAIRE! :D

      Supprimer
    3. Meuh non t'as pas l'air énervée ;)
      Pour les silicones honnêtement... j'en sais rien :S

      Supprimer
  2. le dégradé même sur du tif fin ça rebique, attendre que sa repousse et supprimer le dégradé? autrement lissage mais pas tout les jours, histoire de varié de la queue de cheval, je compatis je suis revenu de mon dernier passage chez le coiffeur avec un trou dans le dégradé 2 ans pour le rattraper...

    RépondreSupprimer
  3. Ah, ca c'est méga chiant. Le truc, quand tu sors du coiffeur, où genre parfois tu es méga contente (mais parfois, parce qu'il peut tout aussi t'arriver de finir avec une coupe de lesbienne), avec une magnifique coupe de cheveux, tout beaux, tout lisses...et puis tu te laves les cheveux...et là, c'est le drame !

    RépondreSupprimer
  4. ohhh oui le symdrome du lendemain chez le coiffeur.. au moins le mec a furoncle est vite expedié aux Carpates, que la coiffure on la gardem malheureusement trop longtemps!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Voilà pourquoi j'ai une peur panique du coiffeur !
    Je ne sais pas trop quoi te conseiller, malheureusement...
    Mais si tu trouves une parade, je suis preneuse !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis en plein dedans! Mon dégradé canon, il est mort. Je veux arrêter le brushing, mais mes cheveux ondulent façon "prof de français/morale quinquagénaire". Et je cherche des solutions.
    (Mais toute façon, maintenant, mon dégradé, il est définitivement mort: j'ai coupé les cheveux lundi, au hasard à l'aveuglette à 23 heures la tête dans le cul le cul dans le brouillard. Et les lisser révèlerait le côté "franchement artistique" de la chose, donc j'ai peur)

    RépondreSupprimer
  7. Pour avoir une maman coiffeuse, je peux te certifier que si ta coupe ne te satisfait pas tu as le "Service après vente" et que c'est totalement ton droit de retourner le voir en lui expliquant que ce n'est pas ce que tu voulais car ça ne tient pas comme tu voulais et qu'il t'explique comment refaire ce que tu avais en sortant ! Et tout ça GRATUITEMENT! Si il te dit que ce n'est pas sa faute, tu as le droit de piquer un scandale dans son salon :D

    RépondreSupprimer
  8. voilà exactement pourquoi je ne suis pas allée chez le coiffeur depuis plus de trois ans.... ce qui explique probablement aussi l'effet serpillere de mes cheveux trop longs.

    RépondreSupprimer
  9. Mon angoisse du 1er shampoing après le jardinier heuuu coiffeur XD !!
    Effectivement tu devrais y retourner au salon.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai le même problème et j'ai acheté la brosse satin hair 7 de Braun qui lisse les cheveux et les rend brillant. C'est juste magique ♥

    RépondreSupprimer
  11. Voilà pourquoi je laisse mes cheveux pousser (j'adore les cheveux longs et j'ai été traumatisée par une coiffeuse qui s'est VENGEE de toute la misère humaine sur un mi-long qu'elle a transformé en carré informe alors que je lui avais dit de juste me couper les pointes).

    Bref, je désépaissi parfois juste un peu pour diminuer les fourches parce que j'utilise un lisseur - mais, tu vois, en proportion au rythme avec lequel je l'utilise, mes cheveux tiennent vraiment le coup donc tu pourrais essayer avec un serum et en variant avec une queue de cheval.

    Par contre, ton coiffeur est juste totalement stupide parce qu'on ne fait pas un dégradé sur quelqu'un qui n'a pas envie de passer du temps à se coiffer, un dégradé ça se travaille, ou alors on a les cheveux fins et on les laisse rebiquer pour donner du volume et que ce soit naturel...

    Désolé pour ce roman capillaire ! En tout cas, j'ai fait un petit tour sur tes vieux articles, et j'adore ta période post dread... Nature ! MMHHHH ! Ça me rappelle les miennes...

    RépondreSupprimer
  12. Dis toi que tu lance une nouvelle mode comme ça.

    RépondreSupprimer
  13. Pour la mèche de devant tu as essayé le brush vers l'extérieur? Parce que moi ça a changé ma vie. vu que je voulais la mèche arrondie je brushais vers l'intérieur (le front), logique. Ma coiffeuse me le fait vers l'extérieur (donc l'autre sens), va savoir pourquoi la mèche retombe nickel. J'espère avoir été claire^^ et sinon ma coiffeuse coupe sur cheveux secs, ça évite ce genre de problème...

    RépondreSupprimer
  14. HAhahahah ! Je viens de découvrir ton blog, tu me fais trop rire !

    Je t’ai trouvé par hasard en cherchant des lentilles mauves qui font naturelles.
    J' vois que l’on a plusieurs points en communs, comme les licornes, la fantaisie, la galère avec les cheveux. . . . J’aimerai me décolorer les cheveux couleur lagon aussi, mais pour moi c’est relever un défi d’un autre monde, j suis trop brune, trop colorée ... trop tout ... même trop matisée ! XD Si si ... ma dernière déco faite par une pro ( ma mère - -’) a finie en catastrophe … heureusement que je n avais fais que les pointes ... mes cheveux ont littéralement cra més ! Dans le papier alu ça fumait et quand j suis passée la tête sous l’eau en urgence, je n’avais qu’à toucher mes cheveux pour qu’ils tombent comme la pluie.

    Bref la loose, depuis je retente mais petit à petit, tellement que ça colore que dalle !

    Enfin, tout ceci pour te dire que je suis enchantée de connaître ton blog, il pourra peut être me donner quelques astuces pas négligeables ! ;)

    A bientôt

    Ylana

    RépondreSupprimer
  15. Par contre tu as utilisé quel logiciel pour faire l'effet sur ta photo ? C'est trop kiffant ce truc *-*

    RépondreSupprimer