8 novembre 2012

Salut les filles....ET LES GARCONS


La dernière fois, sur sa page FB, Inhuman disait que merde alors, sur nos blogs beauté on avait toujours tendance à tout accorder au féminin...Et vas y qu'on parle de lectrICES, et qu'on se lance dans des "Salut les FILLES" et des "coucous mes choupinETTES" (sache que dans tout le cas, choupinet ou choupinette, je ne cautionne pas)
Et ça fait écho, par ce que même si j'essaie de faire un peu attention, la plupart du temps je zappe, j'accorde tout au féminin par défaut, et quand je le réalise après j'ai un peu (beaucoup) la flemme de tout corriger.
Et c'est très laid.

Petrilude-Youtubeur

Par ce qu'il y à des garçons qui me lisent. Et que je le sais de source sûre (genre dans les environs y'à Tomi Perry qui nous balance des maquillages super jolis sur son blog à lui, ou AlexJAbrard qui vient souvent et qui a toujours un mot gentil). Et ces mecs viennent dans le coin régulièrement, me lisent, vous lisent sûrement, et se font alpaguer à coups de coucou lectrices et autres accords au féminin.
D'ailleurs, je suis persuadée qu'il y en à d'autres dans le coin, qui passent par ici en silence, qui ne disent rien. Et sans dout que s'ils la ferment et ne se manifestent pas, c'est par ce que rejetés dès les premiers mots par le langage que j'emploie.
Le langage, c'est une sacrée arme n'empêche, et moi dans mes articles j'exclue d'emblée toute une partie de la population, par simple habitude, par convention sociale...A cause d'une norme avec laquelle je ne suis absolument pas d'accord mais que pourtant, malgré moi, j'ai totalement intégré.

Le maquillage c'est pour les filles, parait-il.

Ils sont nombreux pourtant à prouver la bêtise de cette assertion. Quand tu vois des mecs comme Tom Pécheux, maquilleur Estée Lauder, incroyablement novateur et doué, Petrilude, Youtubeur toujours superbement maquillé, Sharon Needle, drag queen totalement makeupée, ou Tomi Perry, blogueur éclairé, tu te dis que chez les mecs aussi ya un sacré potentiel et un véritable intérêt pour le sujet.
Le maquillage, c'est mettre des poudres et autres pigments sur son visage dans le but de l'embellir, de créer quelque chose ou de se transformer. On à tous un visage, et on est beaucoup à vouloir se mettre en valeur ou à avoir des velleités créatives.
Qu'on m'explique donc ce qui là dedans exclut les garçons, si ce n'est le sexisme et la connerie.



Tom Pecheux - maquilleur pour Estee Lauder


Pour autant, ça n'à pas toujours été comme ça...Je veux dire, Louis XIV et compagnie étaient certes fardés avec des mélanges douteux façons mercure-farine-et-abats-de-poulet, mais à l'époque la petite coiffeuse, la poudre, le blush et les perruques démesurées tu les retrouvaient des deux côtés, et il n'y avait personne que ça choquait.
Les gens étaient trop occupés à avoir faim et à s'entre-couper la tête, c'est peut être ça tu m'diras.




Tomi Perry - Blogueur et modèle photo

D'ailleurs, aujourd'hui encore, on sait pertinemment que les acteurs, les chanteurs, les mannequins sont maquillés, et personne n'en est choqué. Même, y'en à un sacré paquet qui se hissent au rang de sex-symbol et qui font mouiller et turgescer les adolescent(e)s du monde entier. On se pâme devant des Nikki Sixx, des Brian Molko ou des chanteurs de visual kei. Dans un genre plus classique, Brad Pitt dans Fight Club est une bombe atomique alors même qu'il à le visage fond-de-teint-iser et contouringué - j'invente des verbes si je veux- et Georges Clooney au teint parfaitement travaillé est communément accepté comme fantasme universel pour ménagères desoeuvrées.
Assieds toi, respire fort, lis : l'homme maquillé est sexy.

Note bien, du coup, que ce n'est pas le résultat du maquillage qui choque. Non, ce qui perturbe, c'est l'action en elle même, le simple fait qu'un homme puisse se maquiller.
Et il est là, le vilain sexisme tout pourri. On conditionne les garçons depuis tout petit : à eux les GI Joe et les planches de skate, aux petites filles les poupées, les sets de maquillage et les tête à coiffer. Et quand certains d'entre eux s'élèvent contre ces diktats et se collent du rouge à lèvres par ce que c'est beau et qu'ils en ont envie, il y en à pour les pointer du doigt, ricaner, ou baisser les yeux l'air gêné.
Mais pourquoi?
Il n'y à aucune atteinte, aucune violence, rien de sale ou de dégradant dans un garçon maquillé.
Au contraire, c'est tout aussi beau/créatif/intéressant que sur n'importe quelle greluche.

Simplement, ça remet en cause l'attribution des genres dans notre société.

Un mec maquillé, dans le milieu artistique/marginal/cosmétique, c'est toleré, voire mêmeplutôt bien accepté. Mais dès que la rue s'en mêle il devient un pédé. Il est effeminé. C'est une gonzesse (depuis quand "être une femme" est il une insulte d'ailleurs, qu'on m'explique?!). Le mec maquillé change de genre, de statut, d'orientation sexuelle par le simple fait d'aimer se farder. Dans l'imaginaire collectif et genré, en s'adonnant à cette activité il "devient" une femme, ou assimilé.
C'est que l'homme, vois tu, ne doit pas se consacrer à ces frivolités, l'homme doit être sérieux, nourrir sa famille, gagner en pouvoir, en force, en ambition, et allumer le barbecue. Or le maquillage est généralement considéré comme une zone d'apparence et de superficialité, totalement incompatible avec l'image de virilité pervertie qu'on nous donne à voir aujourd'hui.
Si aujourd'hui certains rôles traditionnels se sont étendus aux deux sexes (les femmes bricolent comme les hommes, les hommes cuisinent comme des femmes - je caricature), il reste des activités hautement sexualisées auxquelles il est globalement convenu qu'un seul genre à le droit de s'adonner.
Et le maquillage en fait partie.





Sharon Needles

Alors oui, il existe de plus en plus de marques de cosmétiques qui ciblent exclusivement les hommes. Des vernis transparents, des soins visages, des crayons à sourcils, du matériel de contouring; estampillé "POUR HOMME" et bien circonscrit par des nuances discrètes. Je ne crache pas dessus, c'est déjà un progrès, il y à peu c'était déjà impensable et totalement hors de portée. Mais quand est ce qu'un mec pourra complétement s'affranchir du marketing genré et acheter tranquille un beau Rouge G, un qui pète, qui se voit, sans que ça remette en question sa virilité?
Et qu'on ne me dise pas qu'il n'y à pas de demande, que les hommes n'aiment pas les cosmétiques, que les hommes ne veulent pas se maquiller. Ce serait prendre le problème à l'envers : ce qui empêche bon nombre d'hommes de se frotter aux cosmétiques avant de décider en toute connaissance de cause si oui ou non ça leur plait, c'est essentiellement le conditionnement subi. Celui qui dit que "le vernis c'est pas pour les garçons, allez, joue plutôt aux Legos", et la barrière morale de notre société, celle qui  à le front aussi bas que le cerveau et qui est prompte à s'écrier "OH LA MATE LE MEC MAQUILLE ARF ARF".

Je ne dis pas que tout les mecs devraient se maquiller, pas plus que je ne me permettrais de dire que toutes les filles le devraient. En fait, je réalise juste que le maquillage, cette activité qui me passionne, est en fait une putain de zone de non-droit pour une moitié de la population, un bastion dur du sexisme, et que ça me désole. Que tant que l'homme maquillé se cantonne au milieu artistique et/ou marginal, ça reste toleré, mai dès que la vie de tout les jours s'en mêle, ça devient compliqué.
Merde quoi, que chacun fasse ce qui lui plait!

41 commentaires:

  1. I hear you sista! J'ai pas mal d'amis dans le milieu du métal, milieu "couillu" et "viril", mais qui a une proportion de mecs à cheveux longs (souvent plus que les miens, j'suis trop jalouse) et maquillés/vernis supérieure à bcp d'autres milieux. Et je défie quiconque de dire que ces mecs-là ne sont pas virils ou putain de sexy :p
    je milite depuis longtemps pour la distribution de "manglaze" en France ms apparemment ils ont des soucis pour envoyer les vernis, fait chier :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ms justemnt, le métal mine de rien ça reste consideré comme un milieu un peu marginal, avec ses propres codes...Et le truc qui m'emmerde en fait, c'est que tant que tu restes dans ce milie, ya pas de problèmes, mais dès que tu t'en éloigne, t'es aussitôt jugé :/

      Rah mais j'aimerais tellement qu'ils vendent Manglaze en France!

      Supprimer
    2. je sais, ms c'est vrai qu'à cause de ça, j'ai du mal à associer "cheveux longs/maquillage/vernis + homme" à l'absence de virilité. Pour Manglaze, j'les travaille au corps (enfin, par email, j'suis une cybercochonne) pour que ça arrive en France, on sait jamais :p

      Supprimer
  2. Je suis tellement d'accord ! Y a de plus en plus d'hommes qui passent plus de temps que moi dans la salle de bain !! Et croyez-moi j'en passe du temps dans la salle de bain à me chouchouter du bout des pieds à la pointe des cheveux !

    Et en même temps j'aime bien que les blogs soient aux féminins, j'ai jamais trop approuvé le "même s'il y a un homme et cent femmes on met tout au masculin." WTF ? Pourquoi on pourrait pas mettre les deux en même temps hein hein hein ? Mais je m'éloigne un peu du sujet principal !

    Chers hommes : MAQUILLEZ-VOUS ! Comme ça vous nous accuserez pas de squatter toute l'armoire de la salle de bain puisque vous le ferez aussi. (a)

    RépondreSupprimer
  3. le Mouton sauvage8 novembre 2012 à 15:10

    Je suis d'accord avec 99% de ton article.
    Le 1% sur lequel je ne te suis pas, c'est sur l'accord au féminin. Parce que ça aussi, c'est une convention sexiste ! Pourquoi le féminin ne l'emporterait-il pas ? Surtout quand les filles sont majoritaires ! Le magazine Causette utilise systématiquement le féminin pour cette même raison (il y a régulièrement des mecs qui râlent sur leur page FB). Désolée les gars ! Mais moi c'est l'accord de toute notre société au masculin par défaut qui m'agace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vrai.
      Complétement vrai.

      (hahaha putain, la réponse constructive... ^^ )

      Supprimer
    2. J'allais poster un petit commentaire, mais celui-ci résume tout à fait ma pensée. On ne mettra pas un blog beauté au masculin tant que le féminin n'aura pas sa place dans tous les autres domaines.

      Supprimer
  4. J'applaudis des deux mains (et des deux pieds !)

    RépondreSupprimer
  5. Cet article est VRAIMENT bon. Parce qu'on a beau être convaincue déjà avant même de lire l'article il nous fait nous remettre en question (et je dois bien avouer que non, je n'imaginais pas avoir de mecs dans mes lecteurs, mais putain tu as raison, POURQUOI PAS ?). Et puis parce que du coup on imagine les hommes qui nous entourent maquillés, et honnêtement mon père porterait vachement bien le liner noir (à la Hook dans Once Upon A Time. Oui j'assume) et j'adorerai faire les ongles de mon mec (qui a des mains tellement belles, quelle injustice de les priver de vernis). Et enfin parce qu'un article de plus mettant en lumière le sexisme ordinaire n'est jamais un article de trop.
    Merci !

    RépondreSupprimer
  6. Oui, il y a des hommes qui lisent les blogs "féminins", "cosmétiques" ou encore "beauté". Il n'y a pas suffisamment d'hommes qui osent se lancer dans un tel blog.

    RépondreSupprimer
  7. Bien dit ! C'est comme les robes, les jupes, les talons... Moi même je suis (malgré moi) pas forcément à l'aise avec l'idée d'un mec qui porterait des talons, mais après tout : pourquoi pas ? Pourquoi seules les femmes doivent employer tous ces ornements ? Pour mieux nous distinguer des hommes, et donc nous obliger à nous maquiller, peut-être ? Car si le maquillage était davantage utilisé chez les hommes, crois-moi que soudainement on obligerait moins les femmes à se maquiller - attention, personne directement n'oblige le makeup chez les femmes, sauf qu'une femme sera peut-être mal vue (et pourtant pas moins belle) si elle ne porte pas un brin de maquillage en soirée ou lors d'événements. On dira : "elle se néglige", "elle ne fait pas d'efforts".

    Sinon, mention spéciale à cette phrase : "le vernis c'est pas pour les garçons, allez, joue plutôt aux Legos" => MDR ! X)

    Bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
  8. Sur mon blog, j'ai tendance à dire "les gens". Genre "salut les gens", ou très souvent "Namaste les gens" en fin d'article. "Les gens", c'est neutre, c'est paresseux et ça empêche les questions existentielles. "Les filles", c'est trop girly pour moi qui, malgré mon amûr lyrique de la cosmétique, suis un garçon manqué qui dit des gros mots et "choupinet/choupinette", ça va pour mes copines (mes copains, c'est "mon grand") mais pour le pleupleu de passage, c'est un peu exagéré, genre t'es pas chez Mémé, quoi.

    Par contre, je fais amende honorable pour les accords au féminin parce que dans mon inconscients, les mecs qui se maquillent, c'est David Bowie dans sa période Ziggy Stardust, les mecs de KISS, les chanteurs de visual kei effectivement et les mecs dont le métier est d'être une "tronche". Ou Jean-Paul Gaultier que, et pourtant je ne suis pas homophobe loin de là, je trouve prout-ma-chère à la limite du cliché. C'est sûr qu'un mec peut se maquiller sans qu'il y ait une quelconque ambiguïté sexuelle. Qu'un mec peut ne pas avoir envie que son pif luise telle le lumignon ou qu'on voie ses cernes de chouette. C'est sûr qu'en un sens, il n'y a pas tellement de différence entre se maquiller et aller chez le coiffeur (ce que font une majorité de mecs) ou s'épiler les poils au dos (j'ai un pote qui le fait). Je pense qu'un tabou devrait sauter.

    Seulement, on n'y pense pas forcément.

    RépondreSupprimer
  9. Joli clin d'oeil aux mecs, j'approuve !

    RépondreSupprimer
  10. Je suis assez open sur pas mal de choses mais même si je ne vais pas jeter des pierres au mecs maquillés (je trouve malgré tout bizarre, il faut être honnête) imaginer mon chéri revenir du boulot fardé avec un rouge à lèvres ... euh je me sauve en courant :))) Donc entre la "tolérance sur papier" et la vraie vie il y a malheureseuement / heuresement (comme tu veux) un sacré gap

    RépondreSupprimer
  11. Ah, jsuis vraiment d'accord avec toi!! D'ailleurs, merci de m'avoir fait découvrir Petrilude, il est tellement canon et talentueux °°
    J'ai la chance d'avoir un mec ouvert d'esprit qui m'a laissé le maquiller; et le mieux c'est qu'il a aimé et qu'il m'a dit que je pourrais recommencer! Ca serait super que le maquillage soit perçu comme un moyen comme un autre de développer sa créativité; chacun devrait avoir le droit de choisir (même quand il est question de sortir avec des tifs verts et du ràl bleu dans la rue); ce ne sont que des couleurs au final, pourquoi un tel rejet?..

    RépondreSupprimer
  12. Pour citer Iggy Pop : « Je n'ai pas honte d'être habillé comme une femme, parce que je pense qu'il n'y a pas de honte à être une femme »

    RépondreSupprimer
  13. J'adore te lire toi <3

    En te lisant, il m'est venue une pensée... Oui, il y a trois éternités maintenant, l'homme aussi se maquillait... Mais pourquoi il a arrêté?! Qui a décidé que ça se faisait pu?!

    Et maintenant, il recommence à le faire... On devrait pas être outrées (enfin un mec avec du RAL ça surprend, mais bon) bien au contraire! Ça donnerait presque une impression que l'homme, il nous admire par notre talent à faire du beau avec tout ça. Et il essaie de faire pareil...

    Oui je sais je déconne là. J'ai pas trop de talent avec le make-up pour ma part, et j'suis une fille. J'ai toujours été du genre garçon manqué comme lilou black, j'ai découvert que très tard les joies des couleurs sur ma face. Mais je bave tout autant que n'importe quelle bonne femme devant une couleur qui me plait.

    (Donc, oui, je bave en te lisant. Mais je m'en tiens qu'aux make-up. Que la Chine soit rassuré.)

    Bon, suffit le monologue, je bouffe toute la place des commentaires là...

    RépondreSupprimer
  14. J'adhère absolument !

    Perso (Attention 3615 MALIFE) j'ai un petit frère de 6 ans qui est super proche de ma petite soeur de 4 ans et quand je fais les ongles de ma soeur avec des paillettes et des strass et tout et tout, et ben il veut la même chose sur ces doigts à lui et même s'il sait bien qu'il ne faudrait pas qu'il aille à l'école comme ça, il ne comprend pas bien pourquoi sa mère ne veut pas que je lui colle des paillettes sur les doigts, et ça me rend super triste de devoir lui dire non....

    RépondreSupprimer
  15. Je me suis aussi posée ces remarques, ayant quelques commentateurs fréquents masculins. Mais voila. J'ai pas envie de tout accorder au masculin. Parce que j'aime pas cette notion du "masculin l'emporte" propre a notre langue. On n'a pas de pluriel indefini en france, du coup j'essaie de rester neutre mais c'est pas easy easy.

    Pour ce qui est du maquillage sur lesmecs, étant bien plongée dans le milieu goth et metal, autant dire que bon nombre de mes connaissances ont du vernis, du khol et que mes ovaires ont tendance a exploser sur des Nikki Sixx et autres Jared Leto aux yeux kholés. Et qu'on vienne pas me dire que ce sont pas des mecs.

    RépondreSupprimer
  16. Rien que pour la mention de Brian Molko et de Fight club dans un même article, je cautionne. Sinon, s'il est vrai que la population de lecteurs doit être majoritairement féminines, c'est cool de faire un petit article pour rappeler qu'on pense aux garçons et surtout montrer le travail de certains ! (Parce qu'on se plaint du sexisme dans plein de domaines, alors ne le cautionnons pas nous même o/ Gloire aux maquillages et maquilleurs masculins! ;) )

    RépondreSupprimer
  17. Moi je maquille parfois mon copain (il serait infoutu de le lui-même) pour des entretiens d'embauche, quand on sort ou lorsqu'il attend que j'ai terminé de me maquiller? Je lui mets une once de fond de teint. Il est content, ça ne se voit pas, et je le raconte à ses potes. Ca ne pose de problèmes à personne, et pourtant il ne fréquente ni milieu marginal, n'a aucune idée préconçue sur le maquillage...

    En revanche pour le DE-maquillage, là c'est une autre histoire (ben quoi, ça ne se volatilise pas au bout de quelques heures ??) ;)

    RépondreSupprimer
  18. J'adore quand tu inventes des verbes !! Je suis d'accord avec ce que tu écris, et aussi avec le com du mouton sauvage (super le surnom en passant !), bref pas de juste milieu, un problème de soulevé ^^

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour ce sublime article qui change de tout ce qui est lu ici et ailleurs, merci pour ce coup de frais, avec ta p'tite touche d'humour habituelle qui fait que je viens tous les jours :)

    RépondreSupprimer
  20. Je suis bien d'accord... Déjà je suis sceptique sur certain truc "pour homme" (genre le gel douche, des fois un qui n'est pas "pour homme" sent très bon et est mixte) (et s'ils ont envie d'avoir un parfum fruité etc, c'est leur problème) (BREF)

    On a toujours des petits réflexes comme ça. A la fin, chacun fait ce qu'il veut :)

    RépondreSupprimer
  21. Je plussoie tout l'article.

    On touche à un problème essentiel, qui marque toute la société à tous les niveaux : le problème du regard des gens et leur conséquence.
    Parce qu'il est bien là le problème : il y a des conséquences. Que ce soit pour un homme qui se maquille, où, en plus des remarques désobligeantes, y a bien une bande de connards qui va être un jour capable de chercher à la tabasser. Ou que ce soit pour autre chose : exemple, je suis prof, et à la base, je m'habille en gothico-punk. Sauf que si j'arrive au bahut en résilles et jupe avec des mèches rouges dans les cheveux, je vais direct être taxée de "pute", et les parents vont venir en masse hurler au scandale et réclamer ma démission. C'est d'une injustice insoutenable. Ça ne change pas ce qui sort de ma bouche, ce que je suis, ça ne change pas que j'ai eu mon concours avec le double des points ou mon master avec mention TB, alors WTF ? Idem, mettre du rouge à lèvres va avoir en conséquence direct de supprimer toute la testostérone d'un mec ?

    Le discours "n'en ayons rien à foutre du regard des autres, l'important c'est que ça nous plaise", prôné par bon nombre de personnes, dans l'idée c'est louable. Sauf que ce n'est pas possible, et ce n'est pas qu'une question de volonté. Un mec avec du rouge pétant sur la bouche ne pourra pas aller à un entretien d'embauche pour être vendeur dans un magasin par exemple et espérer avoir le poste, soyons honnête. Ce n'est pas normal d'ailleurs. Tout comme il est anormal qu'on me fasse une réflexion (voire plus) si j'arrive en jupe au dessus du genou et bottes au bahut, alors qu'on ne dit rien à la prof qui va arriver en jean slim et en ballerines (ce que je trouve profondément laid ; attention je n'attaque pas celles qui le font, JE n'aime pas ça). Mais voilà, parce que c'est la mode, ça passe. Il y a des conséquences, et elles peuvent être lourdes.

    Dictature de la "mode", dictature du regard, dictature des conventions. Et des trucs que les gens trouvaient trop laids à une époque devient à la mode, et tout à coup c'est super "hype" et tout le monde en veut.

    Bref, les gens moutons ça m'énerve..

    RépondreSupprimer
  22. Je crois que je peux maintenant mourir sous un poney à paillettes tranquille, j'ai été noté par Marine dans son blog... *meurs un sourire béat sur les lèvres* Bref, je ne me maquille pas. Parce que je n'ai pas le temps. Parce que je suis hétéronormé (c'est con mais bon, je me soigne à coup de baton)et parce que j'ai une peau parfaite et des yeux à tomber (ou pas). Tout ça pour dire que les mecs qui se maquillent, c'est pas nouveau. Vous pensez sincèrement que les mannequins hommes ne le sont pas ? Que les présentateurs tv n'ont pas de far ou poudre sur le nez pour éviter de briller ? Aujourd'hui, avec les normes qui changent toussa toussa, les mecs qui s'assument (amen) se maquillent (s'il le souhaite) et comme ils le veulent. Bien leur en fasse, on fait ce qu'on veut donc shit ! Ensuite, c'est dur. Insultes, regards, moqueries, rejets des amis et de la famille, c'est déprimant. Pour soi. Pour les autres. On voit qu'on se dit civilisés et ouverts alors qu'on reste l'animal apeuré par ce qu'il ne connait pas (cf le mariage pour tous qui terrifie les parents hétéro, arf arf).

    Perso, si je lis ce blog, c'est que l'auteure a une plume d'enfer. Et aussi parce que le maquillage ça m’intéresse, au même titre qu'un bon film ou un tableau. L'art est beau et multiple. Si les gens sont trop stupides pour penser que l'art est donc féminin, c'est désolant. Se maquiller n'enlève rien de sa virilité, sauf si c'est voulu. C'est un pouvoir sur le corps, sur son image, sur l'image qu'on a de soi. Qu'on veut renvoyer. Donc sur ce qu'on veut etre parce qu'on est ce que les gens pensent (il parait que la société fonctionne comme ça, pendons nous..)

    Encore un billet comme je les aime donc et qui me conforte dans l'idée de passer ici tous les jours !

    RépondreSupprimer
  23. J'adore ! C'est vrai qu'après tout y a pas que les nanas !

    RépondreSupprimer
  24. Juste un commentaire pour te montrer cette vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=-RYvxzkuHFo&list=UU_GvMVffgctSISDkeWlKhXQ&index=7&feature=plcp
    J'imagine que tu connais déja, mais j'ai directement pensé à toi et tes maquillages de fou :)

    RépondreSupprimer
  25. Je trouve que pour la plupart du temps les mecs sont meilleurs en makeup que les nanas :)

    RépondreSupprimer
  26. Entièrement d'accord ! Je reste choquée par les personnes fermées qui s’obstinent à nous enfermer dans des cases. Une femme qui n'est pas assez féminine n'est pas une vraie femme, un homme qui aime les cosmétiques n'est pas un homme ... Qui peut déterminer réellement ce que nous sommes ? Le principal est de se sentir bien, et d'être en accord avec soi-même ! Alors messieurs, battez vous et affirmez vous ! (J'avoue que c'est aussi un peu pour mon propre intérêt : les hommes que j'ai voulu maquiller n'ont jamais accepté ... mais je ne désespère pas !)

    Sinon, je tient a dire au passage que je suis ton blog avec assiduité et que tu me fait toujours bien rire, en plus de me faire découvrir pleins de choses.
    Tête de Thon, Je t'aime !!

    RépondreSupprimer
  27. C'est un peu débile comme allusion, mais c'est un peu comme les hommes et les jupes... Pour ma part, j'essaie toujours de mettre en avantage les deux personnes : homme ou femme sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  28. Intéressant...
    Moi qui tiens un blog de beauté uniquement pour homme, cela m'arrive très rarement de parler de make up car au regard des commentaires que j'ai au quotidien, je pense que les mecs ne sont pas encore prets à ce genre de choses mais merci en tous les cas à ceux qui ont franchi le pas et qui feront surement bouger les choses dans le futur

    RépondreSupprimer
  29. J'avoue que moi aussi j'ai tendance à féminiser mes articles beauté alors qu'il y a des blogs beauté masculins et des lecteurs masculins !

    RépondreSupprimer
  30. Je déteste ces clichés. Déjà, on dit que les hommes ne font pas attention à leur apparence et c'est faux ! On n'a qu'à voir les coiffures laquées ou gelées, la crème hydratante pour briller, le fond de teint pour avoir l'air halé, les boucles d'oreilles, les piercings ... et même le rasage !... rasage qu'on oublie trop souvent quand on parle des hommes qui "ne font pas attention à leur apparence". Et puis les vêtements, chaussures, t-shirts, manteaux, blousons, chapeaux, bonnets. Donc NON, les hommes ne sont pas QUE techniques, mécaniques, anti-superficialité, anti-mode, NON. Les hommes ont juste une mode différente. Et je SUIS un homme (ok, 16 ans, mais un être de sexe masculin quand même).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que l'exemple de Tomi Perry n'est pas le bon. Ce maquilage est vulgaire et carricatural. Mon avis est qu'un homme maquille cela ne doit pas etre interdit et que cela peut etre tres beau. Neanmoins, que Tomi Perry se maquille de cette maniere est un droit que je ne lui conteste nullement.

      Supprimer
  31. Un très chouette article pour la cause des hommes ! Perso je ne me maquille pas (avec rouge à lèvres par exemple, que je trouve tout de même réservé à la gente féminine) mais je prends simplement soin de moi, que ce soit avec un pince à épiler, une poudre libre ou un anticernes. Et découvrir d'autres blogs sur le même sujet serait vraiment intéressant et super chouette :)

    RépondreSupprimer
  32. Oui, cet article a plus de deux ans mais j'écris là si je veux. Élément de contexte : chromosomes XY

    J'allais repartir après avoir creusé ton blog (la soupe va pas se faire toute seule, 'crénom d'dieu), et puis merde je suis tombé là-dessus. Ça a fait fuser plein de questionnements dans mon esprit. Genre les gens (dans le métro, s'entend) avaient plutôt tendance à trouver ça fun quand j'ai décidé de me faire une crête bleue y'a un an, un peu moins quand je me mettais (très mal, ceci dit) de l'eye-liner façon gothique au lycée, globalement surpris et indécis quand je porte un sarouel – parce que ça serait cool de porter de jupes, mais bon. Finalement le maquillage est-il censé améliorer ou transformer, « doit-il » être visible ou invisible (ces deux questions n'étant pas forcément liées) ? Pourquoi on devrait se maquiller (resp. se coiffer, crémer, raser les aisselles...) ? Se raser et entretenir ses poils, c'est d'abord de l'hygiène, bon, mais le débat reste ouvert pour le maquillage. Pourquoi on devrait ne pas le faire ? Futilités, on est mieux au naturel ? Mon naturel écolo serait tenté d'aller par là.

    Mais qu'est-ce que le naturel, &$% de @#! ? Mon expérience pro (éolien) pose finalement les mêmes questions, c'est quoi un paysage naturel, dans quelle mesure peut-on le modifier ? Si on veut répondre à des besoins tels que se chauffer, la vérité est-elle dans l'exploitation, la modification d'un environnement lointain et INVISIBLE qui ne dérange pas trop (genre les hydrocarbures en eaux profondes de l'Arctique) ou bien local et VISIBLE, genre couper chaque année quelques arbres de NOS forêts pour faire tourner nos chaudières ? J'arrête la digression, mais je pense qu'on parle de la même chose (quoique mon propos n'est peut-être pas aussi limpide que mes pensées), l'esthétique du corps étant après tout un besoin, pas aussi vital d'un point de vue physique, soit, mais au moins autant sur le plan psychique. Et toujours pas de réponse, sinon que celle-ci se situe dans notre sensibilité personnelle. Mais dans quelle mesure doit-elle nous autoriser à juger l'autre, celui qu'on croise dans la rue, qui vend notre pain, qui ausculte ou fait cours à nos enfants ? Encore une question.

    Et pendant qu'on se les pose, la plupart des gens ne se les posent pas et gardent leurs idées préconçues, essentiellement parce qu'ils se posent d'autres questions : comment je fais tenir mon commerce un an de plus ? on fait quoi pour la petite réfugiée qui a fui un mariage forcé au Bangledesh ? etc.

    Et puis merde, je vais faire ma soupe. Ne lâche pas la barre de ton blog, il est top et il rassure sur la santé de notre petite ville bourgeoise qui se maquille, elle, un peu trop ces derniers temps.

    PJ

    RépondreSupprimer