1 mars 2012

La battle des blushs Low Cost



Le blush pour moi, ça à longtemps été un putain de mystère. Un espèce de truc un peu mythique de vraie femme, l'équivalent makeupistique d'une licorne : ça à l'air fabuleux, ça ne se laisse approcher que par quelques élues, et tu te doutes bien que ça sert à quelque chose sans pour autant savoir exactement à quoi.



Ca se met sur les joues, ok.
C'est rose ou rouge ou orange, ok.
Y'en à des irisés. Y'en à des moins irisés. Y'en à des mats. Y'a des pinceaux spéciaux. Faut les assortir avec son rouge à lèvres. Ou avec sa carnation. Ou avec les deux. Et puis ya des poudres et des crèmes et des liquides. Mais faut pas confondre avec les bronzers. Et puis il ne faut pas que ça se voit. Mais en même temps ça doit bien faire une différence quand même?
Ouais.
Bon.
Moins ok tout d'un coup.

le Coralista de Benefit ne sera pas mentionné dans cet article, je l'ai swatché à titre de comparaison


Le blush donc, cet illustre inconnu...Et puis un commentaire sur ce blog m'à alerté, et je me suis dit que finalement il y avait peut être là un truc à creuser.
Du coup, j'ai commencé à utiliser le petit carré de Coralista d'une de mes palettes, qui jusque là stagnait en duo avec le crayon noir-qui-coule-qu'est-tout-pas-beau. Je le croyais disparu dans le No man's land des produits de maquillage oubliés mais non, il était là, frais et dispo, et il m'attendait.
Et puis un jour de soldes et de fièvre acheteuse incontrôlée, j'ai pécho au péril de ma vie dans le bac du Séphora un blush framboise carrément joli, j'en ai reçu un Bourjois qui m'intriguait fortement après tout le bien que j'en avais lu, et puis ma pote Marquise, depuis ses contrées lointaines, m'en à envoyé un MNY. Et en moins de temps qu'il n'en faut à la Chine pour comprendre que l'ecosystème se devellopant au fond de l'évier est un signe que le moment de faire la vaisselle est arrivé, j'avais 4 blushs. Et je ne savais toujours pas comment les utiliser.
Alors j'ai tenté le coup façon warrior, et j'ai kiffé, et maintenant les jours (de plus en plus rares) ou je me maquille, je me blushe la face avec joie, bonheur et volupté.

Le MNY 501 est le plus difficile à dompter. Il faut dire qu'il est très, très pigmenté et qu'avec mon gros pinceau de psychopathe j'ai un peu de mal à le doser. Autant les expertes trouveront cette pigmentation démente, autant la débutante que je suis à encore besoin de l'apprivoiser. Du coup, il faut avoir la main légère et ne pas se planter au moment de le poser. Par contre, une fois que tu l'as appliqué, il tiens sans problème toute la journée.
Le packaging aurait pu être canon sans ces petits motifs über-girly que je deteste, mais qui apparemment sont la signature de la marque, encore une charte graphique sans interêt... La couleur de celui ci est un joli framboise presque mat, légèrement irisé de pêche, et la texture est une poudre qui n'est pas poudreuse. Oui je sais, c'est paradoxal, mais c'est comme ça. C'est un cadeau, cela dit il me semble qu'il ne dépasse pas les 5€ (je n'ai pu trouver nul part la contenance mais elle à l'air à peine plus petite que celle du blush Séphora)

packaging : 2/5
facilité d'utilisation : 2/5
tenue : 4/5
prix : 4/5
TOTAL: 12/20

Le Séphora "Framboise Givré" à été mon meilleur pote de l'hiver, il donnait à mes pomettes un air coloré très "je gambade dans la neige, je suis fraîche et saine, je suis Heidi dans la prairie". Plus poudreux et moins pigmenté que le MNY, je le trouve du coup beaucoup plus facile à poser et à estomper. La couleur est aussi un framboise, mais plus rose, plus clair et plus irisé que le précedent, et niveau tenue il s'atténue pas mal au cours de la journée, une petite retouche vers 16h n'est franchement pas de trop. Quand au packaging, c'est simple et sobre, je valide. 9,90€ pour 2,8g

packaging : 3/5
facilité d'utilisation : 4/5
tenue : 3/5
prix : 4/5
TOTAL: 14/20


Le Bourjois "Rose coup de foudre" sent incroyablement bon. Genre quand tu l'ouvre, ça sent comme dans le poudrier de ma maman, une odeur à la fois poudrée et acidulée, je le sniffe tout les jours ou presque (oui, même quand je n'en mets pas). Le packaging est génial, c'est une petite boîte ronde emblématique de la marque dans laquelle se trouve un petit pinceau et un miroir, genre tu le colle dans ton sac et tu es parée pour les retouches en cours de journée. Bon, soyons franches, le pinceau n'est pas le plus coule du monde, la forme n'est pas super pratique et il gratouille un peu, mais il fait l'affaire pour un coup de bonne mine rapide entre deux portes. Niveau texture, il est très, très peu poudreux et il vaut mieux passer ton pinceau 3 ou 4 fois sur le produit si tu veux espérer en avoir assez pour colorer tes pomettes, mais pour moi, débutante en blush, c'est l'idéal car ça me permet de parfaitement le doser. La couleur est un rose discret et irisé, qui me fais des joues de poupée tout en legereté. 12,5€ pour 2,5g

packaging : 5/5
facilité d'utilisation : 4/5
tenue : 3/5
prix : 3/5
TOTAL: 15/20


J'aurais aimé vous prendre des photos "en situation" (comprendre une fois posé sur mes joues) sauf que manque de bol, je n'ai pas été foutu de prendre une photo ou on voit quoi que ce soit...

21 commentaires:

  1. Ah merci pour cet article! Parce que justement pour moi aussi le blush c'est un putain de mystère! Et je pensais d'ailleurs jeter mon dévolu sur le coup de foudre de Bourjois, tu ne fais que renforcer cette idée :P

    RépondreSupprimer
  2. Super complet comme article, c'est nickel!! :) Et justement, si tu n'as pas réussi à prendre des photos où ça se voit, c'est que le travail est réussi! ;) Un super blush bien posé c'est quelque chose de naturel!
    (Bon et ton article n'aide pas à ma nouvelle obsession des blush... Je te conseille le 103 de Kiko, un dupe du Orgasm de Nars :p)

    RépondreSupprimer
  3. Sympa comme article, je commence également à tester les blushes, et d'ailleurs si tu a l'occasion, n'hésite pas à tester les blushes crème NYX, j'en ai un qui est très bien (le Golden). Bien sûr il fait super peur au début car très pigmenté mais il s'estompe parfaitement !
    Son seul souci est qu'il colle, mais un coup de poudre transparente et c'est oublié ! J'imagine que c'est généralisé à toute la gamme de blushes crèmes (de NYX, j'entends).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii je n'ai lu que du bien des blushs crème NYX! Je les testerais bien, le problème c'est choisir la couleur (je n'ai toujours pas compris comment on choisit une couleur de blush...à part au pif :facepalm: )

      Supprimer
  4. Je dois vraiment pas savoir me demerder alors...Sur les conseils d'une vendeuse j'en ai acheté un sephora et quand je le met ca fait effet fille bourrée, même aprés l'avoir beaucoup estompé...

    RépondreSupprimer
  5. Cool comme article! A force de voir des blushs ultra chers (façon Benefit ou Nars) je commence à déprimer un peu... Pourtant j'en ai beaucoup de ces petits trucs... je dois en avoir 7 dont le Coralista qui est aussi dans une micro palette de la marque (et heureusement parce que j'ai failli l'acheter en grand format mais je ne l'aime pas du tout sur moi!)!
    J'ai un blush Bourjois mais je ne l'aime pas... En même temps je n'ai pas choisi le meilleur: un avec d'énormes paillettes dorées! Une vraie catastrophe! On se demande si tu n'es pas rentrée dans une tempête de paillettes le matin et tu billes toute la journée mais seulement des joues... Je vais sûrement en tester d'autres... à voir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'empêche, en ecrivant l'article j'ai regardé un peu les prix, pour exemple les blushs Benefit en full size coûtent 3 fois plus cher que les Bourjois, mais il contiennte 6 fois plus de produit...
      Donc au final, au kg le blush Benefit est 2 fois moins cher que le Bourjois!
      Cela dit, l'interêt des petites boites Bourjois c'est que tu peux cumuler les teintes tandis qu'avec un Benefit ou un Nars tu nique ton budget de la semaine pr acheter une seule couleur!

      Supprimer
  6. Moi je connais que le Bourgeois (sinon, j'ai deux Maybelline que j'adore)et c'est vrai qu'il est top...même en faisant de gros efforts, difficile de se planter avec celui-là!! Dommage pour le pinceau qui gratOUILLE pas qu'un peu!
    A tester donc, les Sephora...
    BiZz
    Hymaya

    RépondreSupprimer
  7. Très sympa cet article, j'ai aussi le blush bourjois : un classique !

    RépondreSupprimer
  8. Viens la que je rigole débutante que tu es ^^ si toi tu es une débutante explique moi ce que je suis ouiiinnnnnnnn. N'empêche que le Bourjois a l'air putain de bien et le sephora aussi.
    Comment tu fais pour les ptites écriture sur les photos, paint ? Psk j'ai une pote qui fait sur paint mais je suis pas sûre et donc du coup j'ai vraiment que de la merde en boite niveau photo ><.

    RépondreSupprimer
  9. Je débute aussi en blush (et pas que en fait ...) et je trouve mon bonheur avec mes blush de chez everyday minerals, parfois galère car sous forme de poudre libre mais du coup reste très naturel et s'estompe facilement.

    RépondreSupprimer
  10. Je ne mettais moi non plus jamais de blush, jusqu'à ce que j'achète une palette chez Yves Rocher, avec un petit tiroir où il y avait 6 blush (ou en tout cas, 6 poudres teint, mais je les utilise toutes de la même façon). 3 roses, une corail et 2 un peu plus brunes (bronzer?).
    Je les utilise pour creuser mes joues, mais je le fais après la poudre. Est-ce qu'elle se met après ou avant le blush? é.è

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso je les mets avant la poudre, vu que j'utilise une poudre transparente qui sert à matifier et fixer le makeup (bon et puis là c'est pour faire genre jsuis trop une pro, en vrai ma poudre je dois l'utiliser 4 fois ds le mois ^^)
      Par contre si tu utilise une poudre teintée, là je sais pas, je suis doute.

      Supprimer
    2. C'est une poudre compacte matifiante Yves Rocher. Dans mes souvenirs, il était mis "transparente". J'ai essayé ce matin en la mettant après le blush, et on voit encore solidement. Donc je pense que je vais faire ainsi, à présent :)

      Pour fixer le maquillage, donc tu en appliques aussi sur tes paupière, après le fard? Ça ne fout pas les couleurs en l'air?

      Supprimer
  11. Haaa les blush ! Je n'en porte jamais, en fait j'ai tendance à rougir super facilement, alors je me dis que si je porte du blush ça sera encore pire au niveau du rendu... Bon dans le fond c'est idiot car ça me donnerait peut-être meilleur mine ce truc.
    Mais je ne sais pas... Je n'arrive pas à m'y faire ! xD
    En tous cas merci pour tes avis sur les différents produits, ça donne des idées si je me lance un jour à en porter !

    RépondreSupprimer
  12. Perso j'utilise le même depuis un moment déjà : le Sephora Abricot Plaisir :p Il me convient parfaitement ^^

    RépondreSupprimer
  13. Une petite question...

    Est ce que le blush ca vous bloque les pores/ donne des boutons? Parce que moi, j'ai essaye plusieurs fois, j'en ai pas mis beaucoup et a chaque fois c'est la meme chose.

    RépondreSupprimer
  14. Oh tiens le blush c'est un inconnu pour moi aussi.. tu me donnes envie de me lancer, jeune sirène.
    Bizarrement ça m'étonne pas que le Bourjois rafle la palme, j'ai jamais été déçue par cette marque. En espérant que SansSucre ne le bouffe pas. ;)

    RépondreSupprimer
  15. J'ai le MNY ^^ Je suis pas du tout expert et c'est clair que ça fait des joues supra flashy ... mais bon je ressemble déjà à une Barbie don c'est pas grave =) ET il me semble qu'il coute environ 3€50 ... efnin vraiment pas cher du tout =)

    RépondreSupprimer
  16. Coucou! Sympa ce comparatif :) Ceux de Sephora et Bourjois me tentent beaucoup! :) Bisous!

    RépondreSupprimer