10 novembre 2011

Et sinon, t'avales?


(et je parle de parfum, déconnez pas)

Non, sans rire, tu te verrais t'enfiler un shot de Shalimar et faire des cocktails de Serges Lutens à siroter avec une paille?
Non hein...


Ca tombe bien, c'est pas de ça que je vais te parler.
Moi, je vais te raconter le "Swallowable Perfume", un projet encore en phase de tests mais qu'on peut imaginer voir se concrétiser dans un futur proche.




  • Le concept

Lucy Mac Rae, une artiste qui se définit comme une architecte du corps (dénomination super obscure vu comme ça peut coller autant avec le Dr Frankenstein qu'avec une prof de fitness), s'est associée avec un biologiste pour fabriquer un parfum en capsule. Un truc qui s'avale quoi.
L'idée, c'est que tu prends ce truc chaque jour, comme ta pilule, et que les molécules contenues dans la capsule vont être excretées par ta peau en même temps que tu vas transpirer, et dégager leur parfum.
Je caricature un peu mais en fait, on prend ta peau pour un diffuseur d'huiles essentielles et tu sue du parfum.

Le truc, c'est que la senteur résultant de ce passage à travers ton organisme ne sera pas un parfum "générique", mais qu'elle va au contraire t'être tout à fait personnelle, au même titre que tes crottes de nez, l'odeur de tes pets ou de ta transpiration. En gros, les molécules vont être synthétisées par ton propre organisme et sécretées par ta propre peau. Tu vas donc transpirer du parfum, techniquement, tu pueras bon grâce à la pilule magique.




  • Oui, mais?

C'est vrai que c'est agréable de porter un parfum unique. C'est vrai qu'un parfum lambda, quel qu'il soit, va "virer" sur une peau et sentir différemment que sur la voisine. Genre, avec ma maman, il nous arrive de porter le même parfum, sauf que d'elle à moi on ne le reconnaît pas. Là, avec cette histoire de capsule, c'est un peu le même principe mais poussé à l'extrême.

Sauf que voilà, un parfum lambda, tu peux le tester sur un bout de papier, et sur ton poignet pour savoir comment il sent et ce qu'il donnera sur toi. Si ça te plait pas, tu peux prendre une douche, et hop c'est fini tu le sentiras plus jamais (sauf si t'es assez conne pour en remettre, mais là je peux rien pour toi.)
Mais le parfum qui s'avale là, comment tu sais si tu vas kiffer ou pas avant...avant de l'avoir avalé justement? Si ça te plaît pas, ton corps va sécréter l'odeur jusqu'à ce que toutes les molécules de la capsules aient été synthétisées et excretées, et c'est pas une seule douche que tu vas devoir prendre, c'est un bain qui durera jusqu'à ce que tout le processus soit terminé.

Et puis le parfum en capsule, ça m'à l'air d'être un peu un booster de phéromones, un truc qui se mélange à ton odeur naturelle et la rend perceptible. Sauf qu'il y à quelques temps, j'avais lu une étude sur la perception des odeurs et des phéromones. Il ressortait de là qu'on était biologiquement poussé à aimer ce qui s'éloignait de notre patrimoine génétique ( rapport au fait que deux génomes similaires qui s'unissent ne contribuent pas à la diversité génétique et que ça finit par produire des aberrations...Ya qu'à voir les rednecks moitiés consanguins ou le Prince Charles).
Du coup, on est attiré par les personnes qui produisent des odeurs radicalement différentes de la notre, on trouve qu'ils sentent bon. Alors qu'au contraire, si on rencontrait un mec qui sentait exactement comme nous, on le trouverait complétement puant.
Du coup, est ce que c'est vraiment une bonne idée de nous faire percevoir notre propre odeur? Est ce qu'on ne risque pas de s'auto-foutre la gerbe et de se renifler les aisselles d'un air degoûté ?

Et puis on perd le geste. Je sais pas toi, mais en ce qui me concerne j'adore le geste de me parfumer, choisir un flacon et me pshitt-pshitter le decolleté, la nuque, les poignets. Je me sens femme quand je fais ça, je me sens adulte, je me sens belle. Avaler un cachet, tu m'excuseras mais ça me fait quand même moyen bander.

Alors voilà, c'est certain que ça m'intrigue, mais je suis pas persuadée du bien fondé de cette invention. Je demande à voir (enfin, plutôt, à sentir)
. T'en penses quoi, toi?

Et sinon, à quand la pilule qui fait que quand tu pète, ça sent la rose?

.

11 commentaires:

  1. Encore une fois, principe sympa, mais à voir dans la pratique (c'est vrai, on sent ce que l'on mange : pour les asiatiques, les français sentent le fromage, et pour nous, les asiatiques sentent le riz haha)

    Et puis comme toi, j'adore le geste de me parfumer, donc franchement, la pilule, ils se la mettent où je pense haha !

    RépondreSupprimer
  2. haha !
    Ça me fait penser dans un tout autre genre aux gélules que j'ai pris avant de partir en Guadeloupe, je m'explique: je suis du genre à me faire bouffer mais d'une manière pas possible par les moustiques, du coup avant de partir j'ai fait 15000 recherches et demandé à plein de gens autour de moi des conseils. Une amie d'origine polynésienne m'a dit de prendre telle et telle vitamine, tel complément alimentaire etc. En fait ça a pour but de modifier l'odeur de transpiration et franchement j'ai même pas eu peur tellement je voulais pas me faire bouffer j'ai tout pris bien comme il faut 1 mois avant de partir et pendant. La bonne nouvelle c'est que non je ne puais pas l'ail pourri (ou alors mon homme vraiment pris sur lui) mais qu'en plus j'ai eu plutôt la paix côté mosquitos.
    Bref tout ça pour dire que j'ai déjà modifié mon odeur pour la bonne cause, mais c'était imperceptible (il parait que sur d'autres ça se sent + :D)

    RépondreSupprimer
  3. ça me rappel un mec qui était passé a une émission d'inventeur sur la 6 et qui avais inventé les gélules pour parfumer les pets ... un doux dingue ^^

    Caly

    RépondreSupprimer
  4. T'imagines l'odeur dans une salle de sport ou les vestiaires d'un match de basket ?

    RépondreSupprimer
  5. Mouais...C'est assez risqué, je pense, de porter (ou avaler plus tout) un parfum dont tu ne connais pas l'odeur. Parce que bon, je ne tiens pas à sentir une odeur que je hais toute ma vie. Je préfèrerais largement le pet à la rose. -Ilona

    RépondreSupprimer
  6. En fait tu sens bon que quand t'es en nage quoi ? C'est vrai que c'est sympa d'aller au mariage de sa copine en super robe et avec des grandes auréoles sous les bras juste pour sentir bon.... Et au passage, on fait coucou à tout le monde en levant bien les bras en l'air pour qu'ils sentent la bonne odeur d'aisselles parfumées.... Non, c'est définitivement pas un truc que je vais adopter. lol Mais c'est rigolo tout ce qu'on invente parfois, quand même...

    RépondreSupprimer
  7. euh justement tu crois pas si bien dire la pillule qui te fait sentir la rose quand tu pètes, ça a été inventé ! Loool !!!

    RépondreSupprimer
  8. Et si tu fais une surdose de pilules qui sent bon, tu fonces aux urgences ?????????? Gros titre : suicide collectif à la pilule qui sent bon...

    RépondreSupprimer
  9. Mais ENFIN, les filles ça ne pète JAMAIS, c'est bien connu !

    RépondreSupprimer
  10. Et oui, la pilule à parfumer les pets existe bien:
    http://lesdessousdelapolicenationale.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/04/14/la-pilule-a-parfumer-les-pets.html

    RépondreSupprimer
  11. Euh, je suis la seule à trouver que dans la vidéo, dès qu'il y a du rouge, ça fait très menstrues (aka texture dégueulasse sanguinolente et flasquo-liquide)?

    RépondreSupprimer