28 septembre 2011

Anarchiste capillaire

Quand je suis chez mes parents, chaque fois, je ressors la grosse boîte à trucs, les vieux cartons à dessins, et je me prépare pour une nuit spéciale vieilleries ou je la joue nostalgique en matant des photos d'il y à 10 ans et en relisant les lettres de mes potes, mes exs, mes admirateurs secrets et ma grand-mère.
Je passe sur le petit pot que j'ai trouvé sur ma table de nuit, dans lequel ma mère avait rangé soigneusement certaines de mes affaires, à savoir un flacon de poppers, des pièces de 5 centimes et une petite bite en pâte fimo, pour passer directement au moment décisif, celui ou je me suis dit que OHMONDIEU il fallait faire un article ininteressant et hautement narcissique sur la boîte à poussière et ce qu'elle contenait.


Par ce que dis toi, entre deux photos d'Halloween, une carte Diddl et un flyer pour un concert de punk, je suis tombé sur une série de photo de moi façon "prenons nous dans la salle de bains, l'air inspiré et la moue boudeuse". Jusque là, rien de bien spécial, quand t'as 14 ans et les nichons qui poussent c'est tout à fait le genre de trucs que tu es capable de faire, un après-midi solitaire.

Mais là ou cette photo avait un truc bizarre, un truc qui m'à attiré l'oeil et m'à fait repenser à toutes les conneries que j'avais faites, c'était dans la coiffure. Ouaip.
Saches que dans mes longs cheveux bruns et lisses, il y avait des tresses, et que sur ces tresses j'avais cousu des boutons.
Rien que ça. Donc voilà, aujourd'hui je vais porter un regard ému sur mon évolution capillaire, et si t'es sympa tu le feras avec moi.

Je passe quand même sur la naissance et la touffe de cheveux bouclés et noirs corbeau que j'avais sur le crâne, je passe sur le carré connasse de mes 10 ans, sur la coupe au bol de la même année qui me donnait l'air d'un ptit garçon pas gâté par la nature, et j'en arrive directement à mes 14/15 ans, quand j'ai quitté la demeure familiale et que j'ai pu jouer la vie de mes cheveux sur des paris improbables.


J'avais oublié l'épisode boutons colorés, mais ça à apparement commencé comme ça. Et puis j'ai enchaîné en enroulant de la laine autour de mèches de cheveux, dans une réinterpretation abstraite des tresses indiennes que je me faisais faire sur les plages de Méditerranée. A l'époque, je faisais ça instinctivement, je cherchais pas bien loin, mais je crois qu'aujourd'hui on appellerait ça des atebas (ou un truc du style avec un nom à consonnance hippie).


Et puis je suis partie en internat, j'étais free-like-a-bird 5 jours sur 7, sans adultes pour me dire que bon, déjà qu'ils toléraient gentiment le pull Sepultura et les jeans customisés au marqueur, fallait pas en plus que je vienne les gonfler en jouant au tuning avec ce qui me servait de chevelure. Résultat, j'ai vite commencé à attacher à la racine de mes cheveux du dessous des petites chaînes achetées chez Bricomarché pour le prix d'une Chupa Chups. Faut savoir qu'à l'époque, j'avais commencé à être consciente d'un grave problème capillaire, un truc qui me pétait royalement les couilles dans ma quête d'une chevelure de rock star : le manque de volume.

Ouais.
J'avais le cheveu plat comme une putain de crêpe, et comme à l'époque j'avais jamais entendu parler de produits de beauté ou de schampoings volumateurs, j'ai trouvé une super idée : j'allais arrêter de les coiffer.
Résultat, en presque 6 mois, mes cheveux n'ont pas vu une brosses à moins de 3 mètres, et ont commencé à faire en sous marin des bourres dignes d'un chien de berger. Dessus, ils étaient toujours jolis, mais dessous, c'était l'anarchie. J'accrochais donc mes chaînes au milieu des noeuds, avec des anneaux de porte clés que je passais dans les maillons.

Et puis j'ai eu envie de rouge, et ma maman trop heureuse que je me débarrasse de ces putains de noeuds qu'elle ne pouvait plus voir en peinture m'a amené chez le coiffeur, qui à tout demmêlé au péril de sa vie. Après, il m'à fait rougeoyer la tête, et j'ai carrément kiffé.

Mais quand t'es moi à 15 ans, entretenir ta couleur c'est vraiment un truc dont tu te contrefous, et tu préfère te peindre des pointes en noir au marqueur, filer faire un surf-trip tout l'été, passer tes journées au soleil dans l'eau de mer...et tu finis par te retrouver avec des cheveux blonds-jaunes-oranges-rouges-chatains-bruns-noir.
Tout ça oui. Le pire, c'est que c'était joli.

Sauf que j'ai voulu recommencer l'expérience no-brosse, en faisant carrément des dreadlocks. J'ai souffert sous les mains d'un pote pendant une bonne après-midi, que j'ai d'ailleurs terminé par un piercing artisanal au labret, dans un vieil appart sans électricité. Bon, bref, j'avais mes dreads mal faites que j'ai passé des plombes à rouler entre mes mains, histoire d'arranger le truc et de les former même si on sait tous que si la base est foirée ya plus rien qui peut te sauver.

Et j'ai voulu repasser au rouge. Je trouvais ça coule le rouge, du coup j'ai acheté du décolorant, et des tubes de crèmes recolorantes qui à l'époque se vendaient en supermarché. J'ai tout bien suivi le mode d'emploi, sauf que ça n'à pas pris, et plutôt que de réessayer conformément à la notice j'ai préféré chopper de la couleur à pleines mains et l'appliquer joyeusement sur mes pseudos-dreads foirées. J'ai patouillé joyeusement, et au final j'avais le bout de mes dreads rouge flamboyants, ainsi que la paume des mains pour faire bonne mesure.
Ce que j'avais pas prévu, c'est qu'à la première pluie je me suis mise à repeindre mes fringues, les murs et les pointes de mon collier, ce qui me donnait l'air d'une vieille meurtrière en liberté.
Glamour.

J'ai choppé des poux, je sais pas comment et je sais pas ou, mais j'ai idée que les squatts, les rats et une mauvaise hygiène de vie y étaient pour quelque chose, résultat j'ai du me décaper la tête avec du produit qui brûle avant de tout demêler...ce qui à pris une après-midi tout aussi douloureuse que celles qui avait été nécéssaires pour me faire mes dreadlocks.



Bébé-Boutons-Tresses indiennes-Pré dreadlocks-Post dreadlocks-No brosse style



Ca m'à laissé avec la tête d'un oisillon mort né, des cheveux plus plats que jamais, en super mauvais état et courts, mais pas partout pareil.
Je me suis condamnée à la queue de cheval stricte tout l'été, et puis vu que mes tifs sont des putains de guerriers ils ont très vite repris du poil de la bête, et je les ai laissés en friche pendant un an entier. Je crois que c'était trop la teuf, ils sont devenus incontrôlables, façon poulpe échappé des enfers qui, quoi que je fasse, reprenait chaque nuit son indépendance pour me faire une tête de folle au réveil.

Alors, après m'être rongé les ongles jusqu'aux moignons, à 18 ans je me suis décidée à franchir le seuil d'un coiffeur hype de l'époque, avec néons roses, massages du cuir chevelu et prix prohibitifs : Tony&Guy. Là, un mec en string qui se voulait Hair stylist m'à coupé les cheveux en sautillant façon epiléptique, avant de me tendre un miroir pour me montrer la coupe-trop-tendance qu'il avait réalisé. Je suis donc devenu le clone de toutes les bordelaises de mon âge, avec la fameuse mèche qui te barre le front et le dégradé-mais-pas-trop. Point positif, j'avais retrouvé ma couleur naturelle, un brun chocolat que j'aime d'amour même si je passe ma vie à vouloir en changer.

Je l'ai bien vécu, la mèche ça m'allait bien, et je pouvais continuer à me planquer derrière mes cheveux comme je l'avais toujours fait. Et puis après, ya pas eu grand chose de notable, j'ai fait des mèches, des couleurs, re-des-mèches, la coupe façon Crazy Horse qui m'à rendu dingue à force de lisser ma frange, re-la-coupe-à-mèche, et ainsi de suite jusqu'à cette année, ou comme tu le sais j'ai à nouveau été prise d'une frénésie de changement capillaire.



coupe hype-putafrange-putafrange bis-poulpe incontrôlable-retour à la normale


Du coup, voilà, tu sais maintenant tout ou presque de l'évolution de mes tifs. On est bien conscientes que ça révolutionne pas la face du monde de découvrir que j'étais une putain d'anarchiste capillaire, mais avec un peu de chance ça t'aura fait rire autant que moi j'ai kiffé m'en rappeller.


26 commentaires:

  1. Tes cheveux ont eu mille vies dis donc !!

    RépondreSupprimer
  2. Pétard je pensais pas qu'on puisse faire autant de choses avec son crâne :D. Ta mère a du s'arracher les cheveux (mouhaha). Jolie histoire !!

    RépondreSupprimer
  3. En effet, beaucoup de vies pour ces cheveux dis donc !
    Par contre, une question : y aurait-il des photos hihi ? ;)
    (les miens sont juste passés par la case rose en 3ème, la faute aux color pulse de mes fesses qui m'a fait les cheveux roses au lieu de violets, ça m'a dégoûté, et au lieu de partir en 10 shampoings, il a fallu 2 ans pour éliminer les reflets >_<)

    RépondreSupprimer
  4. Haha oui, yen à quelques unes, pour l'instant j'ai remis la main sur la tresse à boutons, la pseudo ateba, les pré-dreadlocks, les abîmés-colorés et la coupe-putafrange....Etrangement, je me tâte à les poster!

    (Ptain mais oui, c'est les color trucs la que j'avais utilisé pour mon rouge à dreads, c'est trop de la daube)

    Et ouais, ils en ont vu pas mal mes cheveux, ce sont de sacrés warriors en fait ^^

    RépondreSupprimer
  5. Haaa les joies du rouge ^^
    Je suis Rouge (et pas rousse !! ) depusi 3ans, y a 2ans j'ai pété un plomb et j'ai teint en brun foncé pour retrouver ma couleur naturelle. Je suis partie travailler à la montagne donc le combo froid + neige + soleil + produits chimiques = une magnifique couleur brun-chatain-rose-orange-violet-saumon-blond. Du coup à la fin de ma saison je suis allée chez le coiffeur et j'ai re-teint en rouge ^^

    Les dreads j'ai jamais testé, par contre j'ai rasé la nuque... j'avais les cheveux très longs, ça a mis un temps fou à repousser !

    RépondreSupprimer
  6. J'adore tout ce que tu as fait à tes cheveux ^^ T'as vraiment du t'amuser sur le coup !

    RépondreSupprimer
  7. J'étais assez curieuse de voir cette histoire de chaînes moi. Pas de photos?
    J'ai été blonde, brune, violet, rousse, rouge, bleu-vert, léopard (petit souci...ah ah), j'ai eu UNE dread (mes cheveux ne veulent pas s’emmêler volontairement mais veulent bien quand je ne veux pas, ce sont des bâtards), des coupes à franges comme toi, frange plus courte encore, frange asymétrique avec mèches plus longues, les cheveux ultra-courts à la Carey Mulligan, les cheveux longs en dessous des fesses, les pointes rousses sur 10 centimètres et le reste noir (la faute au soleil),...

    Je crois que le truc le plus con, c'est quand j'ai décoré mes cheveux avec des post-it.

    La seule morale de l'histoire: l'internat, c'est LE MAL.

    RépondreSupprimer
  8. Eh ben moi, j'trouve ça merveilleux. De changer de tête comme ça, de s'en foutre, de pas passer un seul coup de brosse dans ses tifs pendant X mois, juste comme ça. Ca va faire un peu collégienne de dire ça, mais j'aime beaucoup ton blog. J'vais pas te mettre un mot sur ton agenda pour te le dire, mais voilà. Ton nouveau bleu, il est vraiment magique : lumineux, royal quoi. Et de manière générale, je te trouve vraiment jolie à chacune de tes coupes.

    RépondreSupprimer
  9. Amusant ce petit flashback! Que de créativité dans tes cheveux! t'as jamais essayé de te couper les tifs toute seule sinon? parce que bon, après tout, on n'est plus à ça près. ;)

    RépondreSupprimer
  10. Alors là niveau capillaire je crois qu'on est proche du jumelage toi et moi (d'autant que tu te fais appeler tête de thon et qu'on me surnomme souvent sardine): j'ai comme toi à la base des cheveux très fins et raides et donc pour moi aussi mon combat a toujours été le volume. Je suis aussi passée par la case "j'me coiffe pas" voir je les crêpes en les coiffant en verlan avec une tonne de laque, j'ai ensuite découvert la magie des colorations; j'ai voulu être blonde mais ça a pas trop marché, j'ai ensuite voulu être brune mais moi aussi je savais pas qu'une couleur s'entretenait alors résultat je me suis retrouvée avec des racines claires hyper moches. J'ai voulu enlever tout ça ma coiffeuse était au bord du suicide, elle m'a décapé tout ça et je suis ressortie ROUSSE. J'ai pas pu supporter j'ai retenté le blond avec des mèches, ça m'a soulé de ressembler à une pétasse j'ai mis du rouge dessus qui a vite tourné au rose. Et oui, moi aussi j'ai finalement décidé de me faire des dreads, je les ai gardées 1 an espérant tous les mois qu'elles seraient plus belles mais non à la base elles étaient mal faites et j'ai moi aussi choppé des poux de je ne sais où. Je les ai démêlées (-3kg de cheveux au moins), puis coupées (alors que mes cheveux avaient trop bien poussés) et voilà où j'en suis, j'ai du volume sur le dessus mais des longueurs en queue de rat et j'ai une forte envie de décolo. Bonsoir !

    RépondreSupprimer
  11. Je t'épargne aussi les différentes coupes/coiffures que j'ai eu, de toute façon avec notre nature de cheveux on ne va jamais très loin !

    RépondreSupprimer
  12. Je croyais que Toni&Guy faisait des coupes marrantes, des trucs trop fashion, il t'a fait le classique mèche/dégradé, je crie à la publicité mensongère.
    Je suis plutôt fan du mode poulpe puisque ça ressemble à ce que j'ai (on se rassure comme on peut)

    RépondreSupprimer
  13. Trop drôle, on s'y retrouve même un peu ^^

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour, je t'écris ( on peut se tutoyer? :D ) en désespoir de cause!
    Je suis partie chez le coiffeur hier pour avoir les cheveux de couleur délirante, on m'a dit que ma couleur naturelle était trop foncée pour faire quoi que ce soit ( mes cheveux sont presque noir mais encore un peu marron quand même )
    ( je suis rentrée chez moi déçue tout ça, tout ça bref. )

    J'ai pensé à toi, ta couleur naturelle a l'air très foncée aussi, et tes cheveux bleus sont juste waouh, ils ont pas l'air abimés ni rien!

    Alors voila, je voulais savoir si tu fais ta décoloration chez le coiffeur ( pour ce qui est de la couleur j'ai cru comprendre que tu as plein de petits pots magiques.. ;) ) ou voilà comment ça s'est passé ( j’espère ne pas t’embêter ! )

    ( dois je me résigner? ô monde cruel ? )

    RépondreSupprimer
  15. Ah à mon avis t'a plutôt de la chance d'avoir les cheveux pas volumineux. Parce que pour se coiffer quand on a une grosse touffe bien épaisse c'est pas super pratique, et ça fait beaucoup plus clochard du coin que Rock 'n roll.

    RépondreSupprimer
  16. juste... t'es bien plus jolie maintenant, et tu as l'air plus heureuse
    et c'est tant mieux :)
    (bienvenue dans le pays des commentaires des bisounours, mais sincère le bisounours hein, toujours !)

    RépondreSupprimer
  17. Veгy good information. Luсkу me I ran acroѕs your blog by chancе (stumbleupon).
    I have saved аs а fаvоritе for latеr!


    my blog :: buy cheap luxury boat

    RépondreSupprimer
  18. Hello, і think that i saw yοu viѕitеd my wеbѕitе so i
    camе to go back thе prefer?.I аm attеmpting to
    to fіnd thіngs to enhance my wеbsite!
    I guess its oκ to usе a few of youг cοnсeptѕ!
    !

    Herе is my homеpаgе Treppenlift Preise

    RépondreSupprimer
  19. Poѕt ωriting is alsο a fun, if yоu be aсquаinted wіth аftег that you can
    ωгite if not it is сοmpliсated to wгitе.



    my weblοg :: best luxury watches online

    RépondreSupprimer
  20. Good post. I ceгtainly appreсiate this ωebѕіte.
    Κeep it up!

    Αlso νisit my web site ... best cheap perfumes

    RépondreSupprimer
  21. I savor, rеsult in I fоunԁ just whаt Ι
    ωas taking a look for. You hаѵе ended my
    4 day long hunt! God Bless you man. Havе а nісе
    ԁay. Вye

    Ѕtop bу my ωebsitе ... Plattformlifte Kosten

    RépondreSupprimer
  22. Grеetings! Vеrу useful advісe in thіs pаrtіculаr аrtісlе!
    Ӏt's the little changes that make the biggest changes. Many thanks for sharing!

    my web page - cheap luxury perfumes online ()

    RépondreSupprimer
  23. Hi would уοu mind ѕharing ωhich blоg рlаtform you're working with? I'm plаnning to start mу own blog soon but Ӏ'm having a difficult time selecting between BlogEngine/Wordpress/B2evolution and Drupal. The reason I ask is because your design and style seems different then most blogs and I'm lоοkіng for
    ѕomething completely unique. Ρ.

    S My aρologieѕ foг being off-topic but I haԁ to аsκ!


    Feеl free to surf tо my web рage: cheap bass sailboats seats online

    RépondreSupprimer
  24. What's Going down i am new to this, I stumbled upon this I'ѵe
    discovered It pοsitіvely hеlpful and it has aideԁ mе out loads.
    I'm hoping to contribute & help different users like its helped me. Good job.

    my web-site ... Treppenlift gebraucht

    RépondreSupprimer
  25. Did you know that that you can generate dollars by locking special sections of your blog or website?
    To begin you need to join AdWorkMedia and run their content locking widget.

    RépondreSupprimer